Expo « 50 artistes au lieu multiple montpellier / Florilège » – 23 mai-8 juin 2019

visuel50artistes_web.jpg

Le lieu multiple montpellier, galerie associative d’art contemporain, a ouvert ses portes en mai 2014 dans le quartier Boutonnet – Beaux-arts. Nous souhaitons conjuguer exigence des choix et multiplicité des propositions, des générations, des parcours artistiques, pour une diffusion et une promotion des artistes la plus large possible. A travers expositions et évènements, souvent fruits de partenariats féconds avec d’autres acteurs culturels et sociaux du territoire, nous menons un travail de médiation vers des publics toujours attentifs et curieux. Ainsi, nous participons à une ouverture et à une démocratisation des expressions plastiques d’aujourd’hui.

A ce jour, le lieu multiple montpellier c’est au bout de 5 ans près de 30 expositions proposées et une soixantaine d’artistes présentés sur nos cimaises, 5 autres expositions accueillies, de nombreux évènements associés, des résidences d’artistes, une synergie d’action avec N5 galerie à Montpellier …et une reconnaissance comme lieu intermédiaire majeur pour la diffusion de l’art contemporain dans la région.

A l’occasion de notre anniversaire, nous avons souhaité proposer un accrochage en cabinet d’amateur à 50 artistes qui ont collaboré avec nous par le passé, merci à eux de s’être prêtés au jeu avec enthousiasme !

Avec des œuvres de Geoffrey Badel, Patrice Barthès, Alejandro Berkonsky, Giles Bingisser, Régina Blaim, Julien Bouissou, Anne Bréguiboul, Axelle Carruzzo, Clara Castagné, Marie-Cécile Conilh de Beyssac, Denis Brun, Pascale Ciapp, Anne-Lise Coste, Claudie Dadu, Yannick Delen, Aurélie Denis, Agnès Fornells, Colin G., Sébastien Granier, Sylvia Hansmann, Mounia Kansoussi, Amélie Joos, Emmanuelle Latour, Cendres Lavy, Dominique Lonchampt, Inhee Ma, Eve Maillot, Alain Marciano, Microclimax, Florence Mirol, Katie Montanier, Dominique Nicolas, Anna Novika Sobierajski, Gérald Panighi, Julie Perin, Olivia Pierrugues, Joël Renard, Thomas Rimoux, Nathalie Sapin, Delphine Sauret, Armelle de Sainte Marie, Helga Stüber-Nicolas, Elvia Teotski, Cédric Torne, Benedict Vallas, Roman Viguier, Chloé Viton…

Exposition du 23 mai au 8 juin 2019
du mercredi au samedi de 15h30 à 19h (sauf jeudi 30 mai)
. Inauguration festive jeudi 23 mai à 18h
avec buvette et petite restauration
. Café art-philo samedi 25 mai à 17h
proposé par Les artisans de la philo
. Lectures/performances jeudi 6 juin à 18h30 : Gilles Bingisser, Mathias Beyler et Régina Blaim, Julien Bouissou, Aurélie Denis, Emmanuelle Latour, Florence Mirol
avec buvette et petite restauration
. Finissage « Zut, place à la ZAT ! » samedi 8 juin dès 15h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

voir la vidéo de la soirée « lectures & performances  » (6 juin 2019)

Expo « Le genre idéal » – 24 mai-9 juin 2018 : Axelle Carruzzo, Anne Guillaume, Alain Marciano

En ce printemps, le lieu multiple montpellier vous propose, en partenariat avec N°5 Galerie, une exposition convoquant le regard de trois artistes sur le genre et l’identité.
Avec ses dessins, Axelle Carruzzo nous invite à nous questionner sur notre vision du monde s’il était dénué/dénudé de tout fonctionnement traditionnel, lié aux représentations sociales du genre. Inventer un autre moi, un autre corps qui ne veut pas se définir. Pousser le rêve vers la refonte d’une nouvelle mythologie, et, au-delà de l’esthétique, s’engager avec elle dans une quête absolue de liberté…
Photographe et vidéaste, Anne Guillaume nous propose ici un jeu de contemplation croisée, à partir de sujets filmés tels qu’ils se présentent à elle. Pensés comme une installation, ces portraits-vidéos mettent le spectateur en porte-à-faux, à la fois regardeur et regardé. Comme un voyage intérieur, calme et conscient, l’échange des regards nous situe dans notre présent, notre histoire, notre être.
A partir de l’imagerie érotique imposant des représentations du masculin et du féminin ultra-normées, les interventions radicales d’Alain Marciano explosent les tentatives de définition du « genre idéal ». Posant cet idéal comme un ultime diktat conduisant à l’aliénation, l’artiste renvoie un questionnement sur la construction de l’identité à travers le genre, même.

Exposition du 24 mai au 9 juin 2018
du mercredi au samedi de 15h30 à 19h
(invités : Julien Bouissou/Florence Mirol et films courts lauréats du concours de l’Université de Montpellier contre les discriminations LGBTI)

. Vernissage jeudi 24 mai à 18h

. « Lena », performance de Christophe Beyler, jeudi 31 mai à 18h
 (voir la vidéo – extraits)

« Jean-Jeanne », lecture performance de Jean Felix, suivie d’un café art-philo « Dispute philosophique sur le genre » (proposé par Les artisans de la philo, Christophe Baudet et Myriam François) mercredi 6 juin à 17h30

. Finissage samedi 9 juin dès 15h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Expo Boutographies – 4-25 avril 2015 : Carruzzo&Lenthéric / Alexandre Bena / Stéfane Despax

(Dans le cadre de la section « Hors les murs » des Rencontres photos « Les boutographies »)

« Inbetween is always better_»

«(…) L’humain est au delà des genres, au delà des sexes, des races, au delà de l’ego, vivant en métamorphose.
C’est dans cette fluidité, dans cette faculté de métamorphose qu’est, ou plutôt que marche, que glisse, que court, que se meut, se transforme l’humanité. Nous naissons mouvants, ne nous fixons à aucune illusion égotique, à aucun «je» économique. À aucun sexe. A aucun genre.(…) »
Isabelle Sorente, in Je suis une créature

En 2011, Sébastien Lenthéric et Axelle Carruzzo découvrent le travail de la photographe et écrivaine Claude Cahun (1894-1954) et démarrent ensemble le projet “Cas_1” qui entremêle théâtre, vidéo, concert et performance autour de la figure de l’Hermaphrodite. Depuis, ils partagent cette interrogation sur le Genre au-delà du sexuel, un questionnement rituel politique et mythologique sur l’identité intime et la multiplicité d’être au monde.
Fille ou garçon ? La réponse n’est parfois pas si évidente. Quand parents, médecins et psychologues doivent composer avec l’intersexualité…
Si l’on en croit les statistiques, tout nouveau-né est soit un garçon, soit une fille.
Et pourtant, ce n’est pas toujours aussi simple à déterminer. Le sexe biologique d’un être humain s’exprime en effet à plusieurs niveaux et chez les intersexué(e)s, l’apparence physique ne va pas forcément dans le même sens que les chromosomes.
Comme le note Tom Reucher psychologue clinicien « il peut exister dans la génétique des cas d’embryons chimériques ». Même si ces cas sont rares, ils existent dans la vie. Les individus qui en résultent comportent deux formules génétiques différentes dans diverses parties de leur corps. Ils ne sont pas spécialement reconnaissables ».
Ni d’un genre ni de l’autre : La chimère, figure récurrente dans notre travail, appartient au territoire de l’entre deux et, à l’égal de l’hermaphrodite, elle fait écho à une mythologie commune. Déplacer le débat du genre sur un terrain poétique et artistique, c’est sortir de la pensée binaire et dire que ces questions peuvent faire écho à tout un chacun.
L’exposition « Inbetween is always better_» est pensée comme un kaléidoscope qui confronte, met en regard, joue des identités multiples que composent les visions subjectives de plusieurs artistes.
À cette occasion, _carruzzo&lenthéric invitent Alexandre Bena et Stéfane Despax à partager ce jeu, qui nous rappellent que l’identité est aussi une question d’imaginaire.

Exposition du 4 au 18 avril 2015 : du mercredi au dimanche, de 15h30 à 19h
Vernissage le jeudi 9 avril à 18h
jusqu’au 22 mai : sur RV uniquement

lire l’article de Montpellier Magazine

lire l’article de Contemporanéités de l’art

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Expo « Mobilité, immobilité » – 8-15 novembre 2014

mobilite-immobilite_visuel1web Suite à une invitation de la Cimade Languedoc, à laquelle s’est associé Le lieu multiple montpellier, 8 artistes de la ville investissent les locaux des deux associations voisines du quartier Boutonnet : bureaux et espace d’accueil pour l’un, lieu d’art contemporain pour l’autre.

L’aventure collective artistique est née du souhait de la Cimade d’associer des créateurs aux questionnements que l’association nourrit en ces temps de crise et de grande confusion.

En lien avec le travail qu’elle mène en faveur des réfugiés, des travailleurs migrants, des détenus et des peuples du Sud,la Cimade formule sa proposition à travers une dialectique du mouvement et de l’immobilité : «Mise en mouvement forcée du réfugié parce qu’il est menacé, jouant sa vie et se jouant des barrières et des obstacles sur sa route. Immobilité contrainte du corps du détenu ou du retenu, enserrée dans l’espace étriqué des grilles et des murs » mais également « Immobilité nécessaire pour faire société, pour faire peuple…Refus de partir par amour du lieu arpenté, travaillé, modelé de génération en génération…Ne pas opposer mobilité et immobilité, exilés et sédentaires, droits des uns et droits des autres, mais tenter de les saisir ensemble, sentir ce qui les lie, éprouver ce qui leur est commun, gages d’une vie décente et digne pour les uns comme pour les autres ».

A partir de ce fil conducteur, les artistes ont souhaité faire un pas de côté par rapport à un discours bien-pensant et attendu. Il s’agît de poser un travail artistique de façon à résonner/raisonner autrement et de voir s’additionner des points de vue qui les uns sans les autres n’auront jamais la même richesse.

Avec : Virginie Barbe et Alain Féral, Pierre Bellemin, Axelle Carruzzo, Agnès Fornells, jourdepaye, Aurélie Piau

Inauguration le samedi 8 novembre 2014 : 15h30 à la Cimade (28, rue du Fbg Boutonnet) – 18h au lieu multiple montpellier performance de Virginie Barbé et Alain Féral DJs Alex Terror & Panthère Blanche

Exposition les 8 et 9 novembre 2014 à la Cimade et du 8 au 15 novembre 2014 (tous les jours) au lieu multiple montpellier de 15h30 à 19h (ou sur RV, pour les groupes) (journée privée le vendredi 14 novembre)

en partenariat avec la Cimade Languedoc logo_cimade

télécharger le communiqué de presse (pdf)

télécharger l’affiche (pdf)

télécharger le dossier de presse (pdf – 1,3 Mo)

article_midi-libre_5nov2014
article_midi-libre_5nov2014
article_l_hérault_du_jour_7nov2014
article_l_hérault_du_jour_7nov2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.